prenez RDV au : 06 27 07 41 88

43 Avenue Louis Domenget, 73190 CHALLES LES EAUX
ou Galerie Charvin, 73300 LE CORBIER

Colopathie Fonctionnelle, Syndrome du Colon Irritable, Syndrome de l’Intestin Irritable

par / mercredi, 27 juillet 2016 / Publié dansetiopathie / etiopathe, Pathologies
colopathie fonctionnelle - colite - Soizic FERLAY - Etiopathe - Chambery - Aix les bains - Challes - Montmélian - Pontcharra

Le Syndrome du Colon irritable, ou Syndrome de l’intestin irritable, ou colopathie fonctionnelle est un trouble du fonctionnement de l’intestin.

Symptômes 

Les symptômes de la colopathie fonctionnelle sont: une douleur abdominale caractérisée par une sensation de spasmes ou de crampes; des ballonnements pouvant s’accompagner de borborygmes (bruits à l’intérieur du tube digestif dus aux déplacements des gazs et des liquides); des troubles du transit intestinal se manifestant par des constipations ainsi que des diarrhées; parfois de la tachycardie, des palpitations, des angoisses ainsi que des nausées, des troubles du sommeil, des migraines, une mauvaise haleine…

Causes 

Des spasmes provenant de phénomènes irritatifs siégeant à différents niveaux du tube digestif (carrefour duodéno-cholédocien par exemple) ainsi que des fermetures excessives des angles du gros intestin ou des plicatures des parties transverse ou terminale dans les cas d’intestin long, expliquent pour la plupart du temps les symptômes de la colopathie fonctionnelle.

Il existe certains facteurs favorisants la colopathie fonctionnelle tels qu’un dolichomégacolon (allongement et dilatation du colon), une « mauvaise » alimentation, le stress, l’anxiété…

 

Traitement 

Le traitement allopathique de la colopathie fonctionnelle repose sur la prescription d’anti-inflammatoires, d’antiseptiques intestinaux, de corticoïdes; l’intervention chirurgicale (ablation partielle du colon) peut même être envisagée dans certaines situations.

Le traitement étiopathique consistera à supprimer les phénomènes conduisant à cette dysfonction intestinale c’est-à-dire à agir mécaniquement sur les sphincters spasmés afin de supprimer la contracture (spasme), ou à permettre l’ouverture des angles coliques par mobilisation viscérale, libérant ainsi le passage des matières fécales.

TOP