prenez RDV au : 06 27 07 41 88

43 Avenue Louis Domenget, 73190 CHALLES LES EAUX
ou Galerie Charvin, 73300 LE CORBIER

Les allergies respiratoires, rhinites allergiques, rhume des foins

par / mardi, 10 mai 2016 / Publié dansetiopathie / etiopathe, Pathologies
allergie - eternuement - rhume des foins - yeux qui pleurent - Soizic FERLAY - Etiopathe - Chambery - Aix les bains - Challes - Montmélian - Pontcharra

Symptômes des allergies respiratoires

La rhinite allergique, rhinite spasmodique, ou rhume des foins, se manifeste le plus souvent par des éternuements, des picotements, des démangeaisons (prurit) au niveau du nez ou même des yeux, un nez bouché, un écoulement nasal et/ou oculaire abondant, une diminution du souffle et même parfois des crises d’asthme. Sans oublier la fatigue importante qui en découle…

Ces phénomènes apparaissent en présence de certains allergènes, ou substances allergisantes. Les allergies peuvent être saisonnières et liées aux pollens, soit annuelles et dues à des poils d’animaux (chats, chiens, chevaux…), des plumes d’oreillers, des poussières…

De février à mai les pollens des arbres commencent à sévir, notamment cyprès, genévrier, thuya, saule, peuplier, hêtre, châtaignier, chêne, noisetier, charme, bouleau, aulne, platane, frêne, olivier; de mai à juillet c’est la saison des graminées; puis de juillet à octobre, ce sont les herbacées: ambroisie, armoise, chénopode, plantain…

Cause et Traitement des allergies 

Certains conseils apparaissent comme évidents: se laver régulièrement les mains, le visage, se rincer les cheveux particulièrement le soir, protéger ses yeux avec des lunettes de soleil notamment lorsque le vent est important…

Pour la médecine classique, ces allergies étant en augmentation importante, surtout depuis ces dernières années, un traitement préventif à base d’anti-histaminiques ou de corticoïdes permettrait de réduire la survenue des crises. Certaines désensibilisations peuvent également être envisagées lorsque les agents allergènes sont identifiés.

Selon l’analyse étiopatique, les allergies sont des phénomènes d’exagération pathologique de la réponse immunitaire face à un agent présent dans les voies respiratoires ; c’est en fait une hypersensibilité de la muqueuse ORL.

On distingue deux types d’allergies : les « vraies » allergies qui sont souvent présentes depuis la naissance car on observe un facteur génétique favorisant, dans ce cas l’étiopathie ne pourra avoir qu’un rôle de soulagement ; les pseudo-allergies qui elles sont dues à un état inflammatoire chronique de la muqueuse ORL provoqué par un trouble momentané de l’innervation et de la vascularisation des muqueuses des voies respiratoires hautes, ce qui affaiblit les capacités de défenses immunitaires de cette muqueuse.

Le traitement étiopathique des allergies respiratoires consiste au rétablissement de la vascularisation locale. Des résultats concluants sont obtenus en quelques séances, selon l’ancienneté des phénomènes.

 

 

TOP